Bio

En 2007, Sébastien Nuza sort Diplômé de l'école de cinéma EICAR, à Paris. Il écrit et réalise un reportage de 26 minutes, sur une école de cascadeurs hors-norme, intitulé “L’école de la cascade”. 

 

En 2008, il assure quotidiennement la production de films pédagogiques pour LeWebPédagogique.fr. 
Il remporte plusieurs prix, sur des concours de publicité organisés par Eyeka (Levi's, Bayer, Lay's).

Parallèlement, il développe sa passion pour le voyage et la photographie (Europe, Asie, Afrique).

En 2009, à Madagascar, il réalise et auto-produit le documentaire "Les voiles de Babaomby".

Jusqu'en 2010, il travaille principalement comme monteur et motion designer pour des productions de films publicitairesinstitutionnels (Mc Cann, Rosa Parks, Isegoria, Change...) et d'émissions pour la télévision (Le Grand Bêtisier, Star Chef).
 

Poussé par la démocratisation des campagnes vidéos, il est d'avantage directement sollicité par de petites entreprises, pour qu'il prend en charge la production complète de ces films. La demande est large : publicités, teasers, making-off, tutoriels, événements, after-movies, reportages, caméras cachées, captation de live, de conférences, etc.
Il commence alors à s'entourer d'un large réseau de techniciens auprès desquels il confie certaines tâches, durant les tournages ou en post-production (chefs opérateurs, ingénieurs son, étalonneurs, graphistes, sound-designers, compositeurs...).

Il travaille également comme réalisateur avec de plus en plus d'agences, pour de grands comptes, comme TotalLa Poste et Intermarché avec Within, MGEN avec Galaxie Presse, Danone avec Mayane, Eyezen avec Hérézie ou encore SFR et Vico avec Change.

 

De 2012 à 2014, il enseigne la photographie et la cinématographie lors d'un atelier qu'il anime, une fois par semaine.
Ses travaux photographiques sont alors exposés.


En 2013, il enseigne le montage à une classe en licence de communication à l'université de Paris VIII, pendant un trimestre.

En 2014, il fonde la SAS Périscope Production, afin de répondre à la demande d'une clientèle de plus en plus variée.

En 2015, il se rend au Bénin pour superviser la rénovation technique d'une chaîne de télévision, Bénin 24.
La même année, il se rend plusieurs fois au Gabon, où il supervise la création de la nouvelle chaîne nationale, Gabon 24, à la Présidence de la République Gabonaise (Installation du plateau, salle de montage, salle de diff/ réal, antenne sat, recrutement, formations des reporters et techniciens plateau, planning), avec Luwak.


En 2016, il retourne au Gabon pour réaliser des films de promotion territoriale et de campagne politique en étroite collaboration avec le gouvernement démocratique d'Ali Bongo.

La moitié de cette année sera également consacrée à la post-production du contenu vidéo des réseaux sociaux de Sephora (Europe, Asie et Moyen-Orient), avec Zagett, à Paris.

 

En 2017, il part à Los Angeles, où il travaille comme vidéographe pour différentes clients. Il est alors choisi comme chef-opérateur sur le tournage du documentaire "Jump the fence", réalisé par Zhe Fang.

 

Il se rend ensuite au Cambodge, pour réaliser un film documentaire, commandé par l'ONG Chemins d'enfances.

 

Il finit ensuite l'année en Asie, où il effectue divers missions de vidéographe, principalement dans le secteur de la mode et du tourisme. En 2018, il réalise plusieurs films commerciaux pour Google Home, avec Pleine-image.

En 2019, il produit, en tant que prestataire direct, des films de formation pour Dior (Joaillerie et vêtements)des animations pour Roland-Garros, et du social media pour Agatha.